[shortcode-variables slug= »debut » contenu= »1. Phénomène binaire »
titre= »Notice 12 : En rang par trois…
ou le jeu du trio »
gauche= »6cm »
droite= »6cm »]

Encore un jeu dans lequel il s’agit d’essayer de battre l’ordinateur J.R.01 !

Les pièces du jeu sont :

— la plaque carrée jointe portant sur son pourtour 8 cases (voir figure ci-dessous) ;
— six pièces (ou pions) : trois d’une couleur (ou d’une forme) pour l’un des joueurs ; trois d’une autre couleur (ou d’une autre forme) pour l’autre joueur. Ces pièces sont à découper sur la plaque jointe en annexe.
Notice_12_trio

— L’ordinateur, toujours chevaleresque, laisse toujours son adversaire commencer ; celui-ci place une de ses pièces sur la case de son choix ;

— L’ordinateur fait de même, c’est-à-dire qu’il place aussi une de ses pièces sur l’une des cases libres ;

— et, ainsi de suite, jusqu’à ce que les pièces soient placées (il restera deux cases vides, au moins) ;

— ensuite, le premier joueur (l’adversaire de l’ordinateur) déplacera une de ses pièces, dans une case vide; l’ordinateur fera de même. Et ainsi de suite… en suivant le contour et sans sauter de case ;

— si l’un des joueurs arrive à faire « trio », c’est-à-dire à placer ses trois pièces en ligne droite, il enlèvera une pièce » de son choix à son adversaire. Et le jeu continue ;

— gagnera le joueur qui : ou bien enlève toutes les pièces de son adversaire, ou bien le coince de façon à ce qu’il ne puisse jouer lorsque son tour arrive.

ET LA PARTIE COMMENCE…

[advanced_iframe securitykey= »8280bfb3720b2683ab38a9c7331282384109fbbe » src= »/wp-content/uploads/2015/JR01/Notice_12_Trio.html » height= »560″ width= »380″] Programmez Programmer l’ordinateur de la façon suivante (la lampe V est utilisée)

Le « code des réponses » de l’ordinateur est le suivant

— Lampe V allumée (seule): « placer une pièce dans une case voisine de celle où l’adversaire vient de placer une pièce ».

— lampe X allumée (seule): « placer une pièce dans une case voisine de celle où l’adversaire vient de placer une pièce de façon que cette pièce et la précédente soient situées sur une droite parallèle à
celle des deux pièces de l’adversaire » ;

— lampe Y allumée (seule): « occuper la place libérée par la pièce enlevée par l’adversaire » ;

— lampe Z allumée (seule): « poursuivre la pièce déplacée par l’adversaire».

Le déroulement du jeu

Premier coup : l’adversaire place une pièce (appelons-la [1]) ; donner l’information 001, en appuyant sur le bouton réponse, on obtient V allumée seule ; donc l’ordinateur J. R. 01 place une pièce (appelons-la [1’]) sur une case voisine.

Deuxième coup :

— si l’adversaire place sa deuxième pièce (appelons-la [2]) sur une case voisine de celle de (1’), donner l’information 110 (à l’aide des barrettes A, B, C) (A = 1, B = 1, C = 0) à l’ordinateur. En appuyant sur le
bouton réponse, on obtient la décision de l’ordinateur. Placer la pièce (appelons-la [2’]) ainsi que décidé (voir 2 );

— si l’adversaire place sa deuxième pièce sur une case non voisine de celle de (1’), donner l’information 010 à l’ordinateur. Le faire jouer comme il le décide (en appuyant sur le bouton réponse).

Troisième coup :

— si l’adversaire de l’ordinateur place sa troisième pièce (appelons-la [3]) à côté de (2’), donner, à l’entrée, l’information 101 (barrette A sur 1, B sur 0, C sur 1) à l’ordinateur. En appuyant sur le bouton réponse, on obtient le « jeu » de l’ordinateur (voir 2 ) ;

— si l’adversaire place sa troisième pièce en une case non voisine de celle de (2’), donner, à l’entrée, l’information 011. Lire la réponse de l’ordinateur et le faire jouer ;

— si l’adversaire place sa troisième pièce sur une case non voisine de celle de (2’) et de telle sorte que ses trois pièces, sans faire « trio », sont situées d’un même côté d’un axe de symétrie de la plaque carrée, introduire 100 à l’entrée. Lire la réponse de l’ordinateur et le faire jouer ;

—— si l’adversaire place sa troisième pièce en faisant « trio », mettre 111 à l’entrée. Lire la réponse de l’ordinateur et le faire jouer.

Quatrième coup :

— si l’adversaire ne peut déplacer une de ses pièces, il a perdu ;

— s’il déplace une de ses pièces, donner à l’ordinateur, à l’entrée, l’information 000 (les trois barrettes A, B, C sur 0). Jouer comme l’indique (en appuyant sur le bouton réponse) l’ordinateur J.R.01.

Coups suivants : continuer de même qu’au 4°…

N.B. — La partie peut se terminer par un « match nul » lorsque les pièces des deux joueurs sont placées alternativement sur les cases.

Code – des entrées

Jeu de l’adversaire En case voisine En case non voisine Les 3 pièces du même côté d’un axe Trio Libre
Pièce 1 001
Pièce 2 110 010
Pièce 3 101 011 100 111
Déplacement 000

[shortcode-variables slug= »fin »
gauche= »25% »
centre= »50% »
myhref= »/?page_id=1016″
mytexte= »La preuve par trois : »
mysrc= »/wp-content/uploads/2015/05/count-3-apple-programming-geeks-300×268.jpg »
droite= »25% »]