[shortcode-variables slug= »Notice » contenu= »1. Phénomène binaire »
    gauche= »6cm »
    number= »13″
    titre= »Où J.R. 07 se transforme en… professeur »
    droite= »6cm »]

  • Analyse du problème.

    Nous avons la possibilité de trois informations, donc (cf. 1ere partie) de 8 ques­tions, au plus, et, naturellement, des 8 commentaires assortis.

    Les questions ont donc été codées, de façon arbitraire, de 000 à 111.

    Comment faire correspondre les commentaires assortis ?

    Pour éviter une lecture directe de ces commentaires, on va, bien sûr, numéroter ceux-ci de façon arbitraire. À chaque numérotation correspond une table de valeurs. Nous avons choisi la table de la notice \fbox{1} (§ 4).

  • 2° – 3° – 4° – 5°

    Puisque nous avons la même table de valeurs que § 4, les expressions algé­briques et la programmation sont les mêmes (voir page 38).

  • Une fantaisie…

    Amusez-vous à choisir une autre table de valeurs, vous aurez d’autres expres­sions algébriques et d’autres programmes…

    [shortcode-variables slug= »fin »
    gauche= »25% »
    centre= »50% »
    myhref= »/?page_id=1283″
    mytexte= »Jouez »
    mysrc= »/wp-content/uploads//2020/04/Grand_Stroumph.jpg »
    droite= »25% »]