Version

II-16. L’addition de deux nombres

Une conclusion qui n'est qu'un... début !

Logique des propositions inanalysées
Page suivante
Cette conclusion se voudrait être une… introduction, une invitation à un voyage.
  • Voyage agréable à travers les nombreux jeux permis par l’ordinateurJ.R.01. Celui-ci, telle une fée d’un coup de baguette magique, a le pouvoir merveilleux de transformer les arides tables de vérité à trois informations en une réalité plaisante. Profitez-en ! Mettez l’ordinateur J.R. 01 à contribution : traduisez des tables de vérité en programmes, ou inversement, inventez des jeux, des réussites…

  • Mais quel voyageur ne souhaite d’aller…. toujours plus loin ? Nous souhaitons que ce livret ait piqué la curiosité des lecteurs, qu’il leur ait donné le goût de… . l’exploration lointaine. À l’intention de ces lecteurs, une bibliographie abondante est proposée dans les pages suivantes.

  • Mieux encore, s’il est possible ; de même que la « voile » attire de plus en plus de jeunes, après avoir été une « épopée » dans l’histoire des hommes, de même l’informatique, « affaire » sérieuse s’il en est, aura, demain, un pouvoir attirant sur les jeunes. Pourquoi, dans ces conditions, ne pas aborder ce domaine de façon agréable et plaisante ? L’ordinateur J.R.01 avec ses jeux et son livret 2 a l’ambition, raisonnable, de permettre cette initiation. Qui n’admirera les « Jouets rationnels » d’avoir réalisé, avec un soin tout particulier, ce magnifique ensemble ?

II-16. L’addition de deux nombres
Logique des propositions inanalysées
Page suivante