[shortcode-variables slug= »debut » contenu= »1. Phénomène binaire »
titre= »L’addition de deux nombres.. »
gauche= »6cm »
droite= »6cm »]

  • — En étudiant tous les cas, on obtient la table de valeurs suivante :

     \begin{tabular}{|l|c|c|c|c|c|c|c|c|} \hline  A (report) & 0 & 0 & 0 & 0 & 1 & 1 & 1 & 1\\ \hline  B & 0 & 0 & 1 & 1 & 0 & 0 & 1 & 1\\ \hline  C & 0 & 1 & 0 & 1 & 0 & 1 & 0 & 1\\ \hline  \hline  X (total) & 0 & 1 & 1 & 0 & 1 & 0 & 0 & 1\\ \hline  Z (à reporter) & 0 & 0 & 0 & 1 & 0 & 1 & 1 & 1\\ \hline  \end{tabular}

  • Les expressions algébriques sont alors :

        \[ X=\left|\begin{array}{c} \overline{A}\;\overline{B}C\\ \overline{A}B\overline{C}\\ A\;\overline{B}\;\overline{C}\\ ABC \end{array}\right| \qquad Z=\left|\begin{array}{c} \overline{A}BC\\ A\overline{B}C\\ AB\overline{C}\\ ABC \end{array}\right| \]

    Cette dernière expression se simplifie Z=\left|\begin{array}{c} BC\\ AB\\ AC \end{array}\right|

  • — Le schéma de programme présenté page 30 est donc justifié.

[shortcode-variables slug= »fin »

[shortcode-variables slug= »fin_sans »
gauche= »10% »
droite= »10% »]